Victime

 

Victime de discrimination

 

Qu’est-ce qu’une discrimination ?

Vous êtes, en raison de votre nationalité, de votre couleur de peau, de votre ascendance, ou de votre origine nationale ou ethnique, moins bien traité qu’une autre personne.

  • Par exemple :
    • En raison de votre origine ou couleur de peau, vous ne pouvez pas entrer dans une discothèque
    • Vous n’êtes pas embauché à un certain poste, en raison de votre origine ou de votre couleur de peau
  • La discrimination peut être directe ou indirecte (plus d’infos sur le site d’Unia)

Que pouvez-vous faire ?

Vous pouvez signaler une discrimination auprès d’Unia.

Unia est une institution publique indépendante qui lutte contre la discrimination et défend l’Égalité des Chances. Sa compétence est interfédérale. Cela veut dire qu’Unia est habilitée à agir en Belgique, tant au niveau fédéral qu’au niveau des Régions et des Communautés.

Vous pouvez vous adresser à Unia via différents canaux :

Vous pouvez également contacter Unia pour poser une question : en ligne, par téléphone ou par e-mail (voir ci-dessus).

Pour en savoir plus sur ce qui se passe après un signalement, consultez le site internet d’Unia.

Victime d’un message de haine à caractère racial

 

De quoi s’agit-il ?

Les messages de haine sont des messages qui incitent à la haine, à la violence ou à la discrimination.  Un message de haine à caractère racial incite de façon intentionnelle à la discrimination, à la haine ou à la violence vis-à-vis d’une personne ou d’un groupe, en raison d’un des cinq critères dits « raciaux » : prétendue race, couleur de peau, nationalité, ascendance, et origine nationale ou ethnique.

Que pouvez-vous faire ?

Il vous est certainement déjà arrivé de tomber sur des propos haineux ou racistes sur internet. Nombreux sont ceux qui tentent d’ignorer ces messages et pourtant, il serait préférable d’agir. Combattre ensemble les messages à caractère haineux, c’est empêcher la haine de devenir la norme.

Sur son site internet, Unia liste les réactions possibles :

Victime d’un délit de haine à caractère racial

 

De quoi s’agit-il ?

Les délits de haine sont des actes criminels commis sur base d’une pensée discriminatoire. On parle d’un délit de haine quand l’une des raisons qui pousse l’auteur à agir est liée à une caractéristique (réelle ou supposée) de la victime, comme par exemple sa nationalité, sa couleur de peau, son ascendance, ou son origine nationale ou ethnique.

Les délits de haine différent des autres délits : la victime est agressée parce qu’elle appartient à un groupe spécifique. L’auteur vise souvent à intimider non seulement un individu, mais aussi tout un groupe. Un délit de haine peut être aussi bien physique que psychologique, verbal ou sexuel : l’objectif est toujours de contrôler l’autre, de le dominer. Un comportement intimidant (intimidations, contrainte…) peut également être considéré comme un acte de violence.

Il peut s’agir d’un acte de violence commis dans la sphère privée, à la maison, ou dans un cadre public tel que le lieu de travail, dans la rue, etc.

Que pouvez-vous faire ? 

  • En cas d’urgence, appelez immédiatement le numéro gratuit 101.
  • Mémorisez un maximum de détails (heure, lieu, plaque d’immatriculation…).
  • Rassemblez les noms et numéros de téléphone des témoins.
  • Rendez-vous au plus vite dans le commissariat de police le plus proche ou dans celui de votre choix. Demandez si possible à une personne de confiance de vous accompagner. Si vous êtes la victime, la police est le premier service que vous devez contacter, même si vous ne connaissez pas l’identité de l’auteur.
  • Vous avez tout intérêt à déposer plainte le plus vite possible auprès du commissariat de police le plus proche ou du commissariat de votre choix. Ceci afin que la police puisse disposer d’informations précises, notamment l’heure, le lieu et la description du suspect, ou les éventuels dommages que vous avez subis. Si vous n’osez pas déposer plainte immédiatement, vous pouvez également le faire ultérieurement, en envoyant une plainte écrite à la police. Cette plainte écrite doit comporter une description précise des faits, mentionnant le lieu où ils se sont produits, la date et l’heure, le contexte, la présence éventuelle de témoins et, si possible, l’identité de l’auteur (des auteurs) présumé(s).
  • Consultez un médecin (généraliste, service d’urgences) pour faire constater officiellement vos blessures et obtenir une attestation médicale.
  • Signalez un délit de haine auprès d’Unia : Unia est une institution publique indépendante qui lutte contre la discrimination et défend l’égalité des chances. Sa compétence est interfédérale. Cela veut dire qu’Unia est habilitée à agir en Belgique, tant au niveau fédéral qu’au niveau des Régions et des Communautés. Vous pouvez vous adresser à Unia via différents canaux.

Vous pouvez vous adresser à Unia via différents canaux :

Vous pouvez également contacter Unia pour poser une question : en ligne, par téléphone ou par e-mail (voir ci-dessus).

Pour en savoir plus sur ce qui se passe après un signalement, consultez le site internet d’Unia.

Share This